Carcassonne

Editeur et Developpeur : Asmodee Digital
Genre : Stratégie
Etat : Jeu disponible
Date de sortie : 06 décembre 2018





Card image cap
version commerciale

Test de Carcassonne

Publié le dimanche 20 janvier 2019 à 19h58 par Pilou

Asmodee Digital continue d’adapter les célèbres jeux de société en version numérique. Aujourd’hui c’est Carcassonne qui est à l’honneur. Créé par Klaus-Jürgen Wrede en 2000 et vendu à des millions d’exemplaires, le jeu a d’abord été adapté sur d’autres supports avant sa venue sur la console de Big N.


Le principe de Carcassonne

Carcassonne est un jeu de stratégie et de guerre de territoires. Il faut ériger des constructions autour de la célèbre cité. A tour de rôle, les joueurs piochent une tuile représentant une section de la carte : routes, monastères ou villes. Il est impératif de coller sa tuile sur un élément de même type pour maximiser le plus de points reçus. On marque immédiatement des points lorsque l’on termine un élément. Par exemple, une route est terminée lorsqu'un village est placé à chaque extrémité de celle-ci, une ville est achevée si les enceintes entourent complètement cette dernière. Chaque élément octroie des points diverses. Le monastère rapporte neuf points si on lui accole huit tuiles.

Des meeples dans la poche

Pour bloquer certains éléments en cours de réalisation (une route, une ville, …). Le joueur dispose d’ouvriers ou de partisans de Carcassonne appelés Meeples, sur la tuile posée. Chaque joueur en possède sept. Tant qu’un élément n’est pas terminé, une ville, route ou monastère, le meeple est réquisitionné. En terminant une route par exemple, on le récupère pour le réaffecter ailleurs.

This war of mine

Fin de partie

La partie se termine lorsque les 72 tuiles ont été posés sur le jeu. En plus des points obtenus en terminant des édifices, le jeu comptabilise les édifices commencés mais non achevés. La stratégie est au coeur du jeu. Chose important, le didacticiel est assez sommaire mais dans les menus, il est possible d’avoir des explications un peu plus poussées.

Des extensions gratuites et d’autres payantes

Carcassonne propose par défaut les tuiles monastères, villes et routes. En lançant une partie, on peut activer ou non les tuiles des extensions “Abbé” et “Rivières” gratuitement, offrant des meeples spécifiques et de nouvelles tuiles. L’extension “Cathédrales et Auberges” quant à elle, est payante (6,99€) mais offre encore plus de contenus.

Une version réussie

Carcassonne sur Nintendo Switch est une réussite. Jouable seul ou à plusieurs mais uniquement en local, le online est aux abonnés absents, dommage et espérons qu’une mise à jour l’intégrera. On notera également la non utilisation du tactile qui aurait bien collé au gameplay. Enfin, les parties ont un manque d’options de personnalisation. On peut juste activer les prés, afficher les tuiles mortes (zones bloquées où il est impossible de poser des tuiles), et lister celles restantes. Pour revenir sur le jeu à plusieurs, on peut ajouter des IA (parmi quatre niveaux de difficulté) et/ou des joueurs. Quatre joueurs peuvent s’affronter mais il faut disposer de quatre manettes pro, joycons, … Par contre, le mode “Hotseat” est possible et permet à six joueurs de jouer à tour de rôle. Une très bonne initiative. Côté lisibilité, le jeu fait son boulot graphiquement et deux vues sont disponibles : vues de haut et de côté.

This war of mine

Note image
Conclusion

Proposé à 19,99€, l’investissement vaut vraiment le coup. Carcassonne est une adaptation réussie du célèbre jeu de plateau. Jouable seul contre l’IA ou à plusieurs en local et accessible à tous les âges, Carcassonne est une réussite. Dommage que le online et le tactile soient absents.



Les
  • Jeu fidèle à la version jeu de société
  • Le mode Hotseat
  • Jouable seul ou à plusieurs mais uniquement en local
Les
  • Peu de personnalisation des parties
  • Les extensions payantes (mais d’autres non)
Note image
Conclusion

Proposé à 19,99€, l’investissement vaut vraiment le coup. Carcassonne est une adaptation réussie du célèbre jeu de plateau. Jouable seul contre l’IA ou à plusieurs en local et accessible à tous les âges, Carcassonne est une réussite. Dommage que le online et le tactile soient absents.


Les
  • Jeu fidèle à la version jeu de société
  • Le mode Hotseat
  • Jouable seul ou à plusieurs mais uniquement en local
Les
  • Peu de personnalisation des parties
  • Les extensions payantes (mais d’autres non)
Carcassonne Rating: 7.5 / 10